Publicité

Mobilisation à venir pour le communautaire

Vie de quartier
Les organismes communautaires du quartier seront identifiés par une flèche. Le bouclier symbolise leur mobilisation. (photo : Gracieuseté – Page Facebook de la Coalition contre la pauvreté de la Petite-Patrie)

Plusieurs organismes d’action communautaire autonome (OACA) du quartier seront en grève du 7 au 9 novembre prochain.

Leur but: demander au gouvernement libéral de Phillippe Couillard leur reconnaissance et un réinvestissement massif dans l’ensemble des services publics et des programmes sociaux. Des actions de mobilisation sont également à l’agenda.

Impact local

« Comme le gouvernement coupe dans différents groupes sociaux, les organismes communautaires doivent pallier le désengagement de l’État. Il y a alors une croissance des demandes qui nous sont adressées et à un moment donner on ne peut plus fournir », explique la porte-parole de La Coalition contre la pauvreté de La Petite-Patrie, Anne Thibault.

Celle-ci précise également que les coupes ont eu des conséquences en matière de diminution des heures d’ouverture et de travail ainsi que du nombre d’intervenants dans les groupes communautaires.

La Coalition agit comme lieu de concertation d’organismes qui luttent contre la pauvreté, l’exclusion et la justice sociale. Elle regroupe six organismes du quartier, soit le Centre de ressources et d’action communautaire de La Petite-Patrie, le Centre N A Rive, le Comité logement de La Petite-Patrie, L’Écho des femmes de La Petite-Patrie, Halte la Ressource et le Mouvement Action-Chômage de Montréal.

Campagne nationale

Ces journées de mobilisation font partie des balbutiements de la campagne provinciale Engagez-vous pour le communautaire prévue jusqu’au printemps 2019, soit jusqu’au dépôt du budget du gouvernement qui sera élu lors des prochaines élections.

À travers la campagne, les regroupements membres de l’Action communautaire autonome (ACA) — incluant le Regroupement des organismes de défense collective des droits (RODCD) — demandent un rehaussement significatif du financement accordé aux 4000 organismes communautaires autonomes, la reconnaissance de leur travail, le respect de leur autonomie et un réinvestissement massif dans l’ensemble des services publics et des programmes sociaux.

Selon le site web de la campagne, le financement de base des groupes communautaires n’a pas augmenté depuis 15 ans, et ce, malgré l’élaboration de la politique de reconnaissance et de soutien de l’action communautaire par le gouvernement du Québec. Elle réclame donc 475 millions de dollars de plus par an pour l’ensemble des OACA.

Actions prévues dans le quartier du 7 au 9 novembre 2016: 

7 novembre : Les membres de la Coalition contre la pauvreté de La Petite-Patrie iront visiter la députée de la circonscription de Gouin, Françoise David, dans l’objectif de lui faire signer en guise d’appui la déclaration de leurs revendications. La Coalition demande également que Mme David porte leur voix à l’Assemblée nationale lors de la période de questions. Cette rencontre est déjà prévue à l’agenda de la députée.

8 novembre : Une marche sous forme de parade se tiendra à 13 h à partir du Centre social et communautaire de La Petite-Patrie, situé au 6839A, rue Drolet, pour ensuite faire le tour des organismes du quartier.

9 novembre : Un grand rassemblement du communautaire aura lieu à 13 h à la Place des Festivals, située au centre-ville de Montréal. Les organismes du quartier se rejoindront à 12h30 au Centre social et communautaire.

Vos commentaires
loading...