Publicité

L’automne ouvre les portes à une nouvelle boulangerie

Vie de quartier
Ouverte depuis trois jours seulement, la boulangerie Automne compte déjà de nombreux clients. (photo: Lindsay-Anne Prévost)

Après seulement trois jours d’ouverture, les clients et les commentaires positifs abondent à la nouvelle boulangerie Automne, située au 6500 avenue Christophe-Colomb.

C’est dans une décoration d’inspiration minimaliste et scandinave conçue par l’étudiante en architecture Kassandra Bonneville que les propriétaires Seth Gabrielse et Julien Roy mettent la main à la pâte.

Le premier est un ancien chef du Laloux et du labo culinaire de la Société des arts technologiques. Le second a œuvré comme boulanger au populaire Pain dans les voiles, situé sur la rue de Castelnau. C’est sans compter son titre de meilleur apprenti boulanger au 4e mondial du pain à Saint-Étienne en France.

Leur objectif : proposer des produits frais, de qualité et locaux.

Seth Gabrielse et Julien Roy se connaissent depuis trois ans. (photo: Lindsay-Anne Prévost)

Seth Gabrielse et Julien Roy se connaissent depuis trois ans. (photo : Lindsay-Anne Prévost)

Boulangerie gastronomique 

Le projet est né de leur trois ans d’amitié et de la passion que ces deux Rosemontois possèdent pour la gastronomie.

« Ça a beaucoup de sens pour nous de faire une boulangerie avec un côté cuisine […], où on travaille avec les saisons et où on transforme les ingrédients à la manière d’un chef », confie Seth Gabrielse. Un raisonnement qui explique d’où vient le nom du nouveau commerce.

Les deux propriétaires font leur propre levain et collaborent avec Le Moulin des Cèdres pour avoir une farine biologique. Ils privilégient la qualité à la production de masse et le tout dans un esprit local.

« On essaie le plus possible [de privilégier] des produits d’ici, mais en gardant en tête que les produits du Vermont, comme Burlington, sont plus près d’ici que ceux de Gaspé, explique M. Gabrielse. Garder pas nécessairement québécois, mais locaux et surtout avec des gens qui travaillent de la même manière et avec le même esprit que nous. »

Les deux hommes ont également convenu de faire leur baguette l’après-midi afin d’offrir des produits frais aux gens qui reviennent de travailler.

Fiers Rosemontois

Pour Seth Gabrielse et Julien Roy, il ne faisait aucun doute de s’installer dans le quartier de La Petite-Patrie.

« On a parlé de Saint-Henri et d’ailleurs et finalement je n’avais pas du tout le goût de faire quelque chose ailleurs. Mes enfants vont à l’école ici et on vit à cinq minutes d’ici », raconte-t-il.

Et bien que ça fasse seulement trois jours que la boulangerie est ouverte, les deux hommes voient déjà grand.

« Il y a une boulangerie au Vermont qui s’appelle Elmore Mountain Bread et ils ont un moulin sur place qui leur permet de faire leur propre farine la veille. C’est un peu notre but de peut-être en installer ici un jour pour faire une petite production de farine », conclut M. Gabrielse, en précisant toutefois qu’ils vont d’abord se concentrer sur l’ouverture.

Cliquez sur les photos pour accéder à la galerie d’images. 

 

Vos commentaires
loading...