Publicité

Un total de 26,5 M$ consacré à l’amélioration des espaces publics d’ici 2019

Communiqué
Maquette du nouveau skateparc au parc Père-Marquette. (photo : capture d'écran YouTube - Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie)
Maquette du nouveau skateparc au parc Père-Marquette. (photo : capture d’écran YouTube – Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie)

L’Arrondissement a prévu un montant de 8,84 M$ par année à son Programme triennal d’immobilisations, totalisant d’ici 2019 des investissements de quelque 26,5 M$.

L’année 2017 marquera ainsi le début des travaux préparatoires en vue de la construction de la nouvelle piscine Rosemont qui s’étalera sur deux ans, en 2018 et 2019. L’Arrondissement investira au total 1,867 M$ dans ce projet fort attendu. La Ville centre et l’Arrondissement partagent les frais de construction dans une proportion de 80-20 %.

De son côté, le remplacement du système de filtration de la piscine et de la pataugeoire extérieures Joseph-Paré entraînera un investissement de 1,145 M$.

Un montant ira à la reconstruction de l’aire de planche à roulette du parc Père-Marquette, s’ajoutant au budget de 850 000 $ déjà prévu cette année.

Le parc de l’Ukraine se refera une beauté. En effet, 900 000 $ serviront à la réfection du chalet et de l’aire de jeu alors que 400 000 $ permettront l’aménagement de jeux d’eau.

L’Arrondissement investira en outre 750 000 $ pour transformer le terrain de soccer du parc Étienne-Desmarteau en terrain synthétique multisports qui servira aussi pour le rugby et le football. Le financement provient à 75% de la Ville centre et 25% de l’Arrondissement.

Un plancher de danse sera aménagé au parc Lafond pour satisfaire les nombreux amateurs de cette populaire activité. Cette réalisation verra le jour dans le cadre du programme Municipalité amie des aînés et est financé en partie par la Ville centre.

Apaisement de la circulation

Poursuivant sur la lancée de son Plan local de déplacement adopté en 2014, Rosemont–La Petite-Patrie continue d’investir dans l’apaisement de la circulation en inscrivant à son programme de réfection routière 2017-2019 un montant de 8,5 M$, réparti sur les trois ans de l’exercice, à raison de 2,8 M$ par année.

« Nous entendons maintenir le cap dans l’implantation de mesures d’apaisement qui ont fait leurs preuves et qui rendent l’espace public encore plus convivial pour tous les utilisateurs, dont les piétons et les cyclistes », a déclaré le maire de l’arrondissement, François William Croteau.

Rappelons, entre autres mesures, qu’une centaine de saillies se sont ajoutées aux quelque 250 existantes cette année, et 115 nouveaux dos d’âne aux 400 construits au cours des dernières années.

2018 et 2019

Plusieurs projets d’envergure seront également mis de l’avant en 2018 et 2019, notamment la mise aux normes en 2018 du système de réfrigération de l’aréna Étienne-Desmarteau, dont 1,104 M$ provenant du programme triennal de l’Arrondissement.

Il convient de noter aussi un investissement de 1,1 M$ pour la réfection de l’enveloppe du centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme, prévue également en 2018. Le programme prévoit également la réfection en 2019 des 8 courts du terrain de tennis du parc Beaubien.

Pour sa part, le terrain de soccer du parc de la Louisiane sera transformé en terrain synthétique en 2019, au coût de 1,2 M$. Le parc sera aussi doté d’une nouvelle aire d’exercice canin dès 2017 et subira diverses améliorations (pétanque, éclairage, etc.).

Programme triennal d’immobilisations

Source: Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie

Vos commentaires
loading...