Publicité

L’Hôte Maison récolte 7 500 $ pour les jeunes du quartier

Vie de quartier
La maison de jeunes l’Hôte Maison accueille 175 à 200 jeunes par année. (photo : Gracieuseté — L’Hôte Maison/Jimmy Rancourt)

La maison de jeunes l’Hôte Maison, située sur la rue Boyer, a tenu une soirée bières et fromages afin de soutenir les adolescents qui fréquentent le lieu dans leurs activités.

L’événement s’est tenu jeudi dernier, au deuxième étage du magasin Lozeau, situé sur la rue Saint-Hubert.

Au total, 7 500 $ ont été amassés grâce aux invités, pour la plupart issus d’organismes et d’entreprises de Rosemont-La Petite-Patrie.

Les fonds permettront à l’Hôte Maison de continuer à s’inscrire comme lieu de rencontre pour les jeunes de 12-17 ans. Ces derniers pourront également poursuivre leurs activités au sein de l’organisme, tel que des sorties au cinéma, au musée, en plus des activités régulières comme l’improvisation, les cours de danse, l’initiation à l’entrepreneuriat et les cours de cuisine.

Bières et fromages


Sur place, il était possible de donner une cotisation volontaire et de participer à un encan silencieux donnant droit notamment à divers paquets cadeaux, des bouteilles de vin, des forfaits pour un spa, des billets de cinéma et des billets pour une partie des Canadiens de Montréal.

Avec l’aide de Charles Antoine Crête, le réputé chef cuisinier et propriétaire du restaurant Montréal Plaza, situé sur la rue Saint-Hubert, les adolescents issus de la brigade culinaire de l’Hôte Maison avaient confectionné et conceptualisé des fromages artisanaux et des bières de microbrasseries.

Les jeunes qui fréquentent ou qui ont déjà fréquenté l’Hôte Maison se sont dévoués tout au long de la soirée pour accueillir et servir les invités.

À la rescousse de l’intimidation


Située sur la rue Boyer, à cinq minutes à pied de l’école Père-Marquette, l’Hôte Maison s’avère être un refuge pour ceux et celles qui vivent de l’intimidation.

« On travaille énormément au niveau des jeunes sur aider les autres, ne pas juger, intégrer. On a des jeunes de 17 ans qui vont passer du temps avec des jeunes de 12 ans et vice-versa et qui vont être ouverts. On n’a jamais eu de cas d’intimidation, car c’est quelque chose qu’on ne tolère pas. Il y a un climat d’échange et d’ouverture et je pense que ça enrichit beaucoup les jeunes », explique la directrice de L’Hôte Maison, Mathilde Gouin.

Avec l’aide de trois intervenants (Jimmy Rancourt, Katherine Lapierre et Sébastien Roussel), l’organisme accueille environ 25 jeunes par jours. Ces derniers fréquentent la maison de jeunes comme bon leur semble et c’est à travers les activités et selon leur gré qu’ils abordent les difficultés reliées à l’adolescence : rupture amoureuse, intimidation, sexualité, etc.

La plupart des jeunes qui fréquentent l’organisme viennent de Rosemont-La-Petite-Patrie, bien que l’organisme ouvre également ses portes aux jeunes de Villeray, Saint-Michel et Parc-Extension.

Vos commentaires
loading...