Publicité

Un marché de novembre pour l’approche de l’hiver

Vie de quartier
L’an dernier, le Marché de novembre a accueilli plus de 1000 personnes en une seule journée. (Photo : Gracieuseté de Caroline Dostie)

Un « Marché de novembre » se tiendra le 19 novembre prochain à la galerie Artgang, située sur la Plaza Saint-Hubert. Une quarantaine d’exposants, de créateurs et de producteurs locaux seront au rendez-vous.

C’est dans la magnifique galerie de Artgang Montréal, située au 6524, rue Saint-Hubert, que les invités pourront faire des achats locaux sous le thème de l’agriculture urbaine.

La quarantaine d’artisans qui se joignent à l’événement proposeront des arts visuels, des produits agroalimentaires, des bijoux et des produits corporels, pour ne nommer que ceux-là, issus de matières premières naturelles et en lien avec la période hivernale qui approche.

« Dans la sélection des artisans, on voulait avoir un accent hivernal ; des créateurs qui s’inspirent de la saison ou qui proposent des produits utiles durant cette période. C’est une célébration de l’hiver, qui peut être long parfois », explique l’une des organisatrices de l’événement, Laurence Deschamps-Léger, qui a lancé un appel d’offres pour sélectionner les artisans qui seront présents.

Marché sous deux volets

En plus du volet consommation — dont l’entrée est gratuite —, les invités pourront assister à trois ateliers. Ceux-ci sont toutefois payants.

Ceux et celles qui désirent prendre de l’avance dans leur décoration de Noël pourront le faire avec l’artiste Laurie Anne, qui propose professionnellement un atelier de création de bouquets d’hiver et de couronnes de conifères.

Une herboriste certifiée aidera aussi les invités à se préparer à l’hiver avec des idées de tisanes à base de plantes médicinales.

Le troisième atelier, intitulé « manger local en hiver », donnera quant à lui des inspirations et des trucs pour intégrer des épices et des aliments plus chauds à nos repas afin que notre corps se sente mieux dans les temps froids.

Pendant que les plus grands font leur magasinage de Noël, les enfants pourront s’adonner à la création d’une murale par l’Académie des Beaux-Arts de Montréal.

À propos du Marché de novembre

L’événement est organisé par l’organisme On sème, qui est chapeauté par Laurence Deschamps-Léger et sa collègue Sara Maranda-Gauvin, deux amies universitaires de longue date.

« On avait des amis qui avaient des créations qu’ils avaient envie de vendre, mais ils n’étaient pas au stade d’appliquer sur les gros marchés. On a donc organisé un premier marché dans un café, qui a bien fonctionné », explique Laurence Deschamps-Léger.

À la suite de ce succès, les deux jeunes femmes ont mis sur pieds un « Marché de mai », qui se diffère du Marché de novembre en étant une célébration du lancement de la saison d’agriculture urbaine.

Les deux événements fêtent cette année leur deuxième édition.

Selon l’organisatrice, le Marché de novembre a accueilli environ mille personnes l’an dernier. Cette année, plus de 3000 personnes ont démontré leur intérêt pour l’événement sur les réseaux sociaux.

Vos commentaires
loading...