Publicité

1,7 million pour aider le théâtre de L’Illusion à faire peau neuve

Culture
De gauche à droite : Sabrina Baran (codirectrice artistique), François William Croteau (maire de l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie), Claire Voisard (directrice générale et codirectrice artistique), Luc Fortin (ministre de la Culture et des Communications), Jean-François Hugues (attaché politique de la députée de Gouin, Françoise David). (photo : Lindsay-Anne Prévost)

Le théâtre de marionnettes L’Illusion reçoit une aide financière de 1, 7 million de dollars du Ministère de la Culture et des Communications pour son projet de rénovation et d’agrandissement.

L’accord de principe a été annoncé aujourd’hui, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue dans les studios de L’Illusion, situés au 6430, rue Saint-Denis.

« Nous avançons vers la réalisation d’un grand rêve collectif, mûri de longue haleine par les artistes de L’Illusion et souhaité ardemment par les citoyens : celui d’un espace théâtral qui répond aux besoins spécifiques du théâtre de marionnettes en direction des jeunes publics », a lancé avec enthousiasme la directrice générale et codirectrice artistique du théâtre de marionnettes, Claire Voisard, lors d’une allocution.

Projets de rénovation

Le ministre Luc Fortin a fait l'annonce de l'entente de principe dans le studio de L'Illusion. (photo : Lindsay-Anne Prévost)

Le ministre Luc Fortin a fait l’annonce de l’entente de principe dans le studio de L’Illusion. (photo : Lindsay-Anne Prévost)

L’Illusion est présentement locataire du bâtiment qu’il compte acquérir. Les travaux permettront notamment de refaire l’entrée et la façade extérieure, d’adapter le vestiaire, de mieux équiper la billetterie, d’améliorer la structure de l’immeuble, de perfectionner l’équipement technique et scénique, d’améliorer le système de sécurité et d’incendies et, finalement, d’agrandir le bâtiment afin d’installer une deuxième salle de présentation. Le coût total du projet est évalué à 4,42 millions de dollars.

« C’est un investissement que nous allons faire pour la diffusion jeunesse, mais aussi pour l’ensemble du milieu culturel parce que les jeunes qui viennent ici sont des consommateurs de la culture de demain et les habitudes qu’ils vont prendre se jouent entre 4 et 11 ans », a souligné le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Luc Fortin, au moment de l’annonce officielle.

Le maire de Rosemont–La-Petite-Patrie, François William Croteau, a également fait part de son intention à contribuer financièrement au projet s’il obtient l’approbation du conseil d’arrondissement. Le montant sera dévoilé que lors de la prochaine séance, le 16 janvier 2017.

Long combat

La députée de Gouin, Françoise David, demande qu’une aide financière soit débloquée pour le Théâtre de L’Illusion depuis environ un an. Bien que celle-ci n’était pas présente pour des raisons familiales, son attaché politique, Jean-François Hugues, était de la partie pour faire part de l’enthousiasme de Mme David.

« Enfin, cette réponse positive tant attendue du ministre de la Culture et des Communications du Québec qui va faciliter énormément la fin des discussions et donc, des engagements fermes d’autres partenaires. Monsieur le ministre, je vous en sais gré et vous remercie encore pour avoir pris au sérieux le magnifique théâtre de l’Illusion dont s’enorgueillit notre quartier », a fait valoir la députée par l’entremise d’une lettre.

Le théâtre de L’Illusion a eu pignon sur rue à l’angle des rues de Bienville et Saint-Hubert, situé sur le Plateau Mont-Royal, pendant 20 ans. Il loge sur les rues Beaubien et Saint-Denis depuis maintenant trois ans.

La devanture de l’édifice du théâtre de L’Illusion, qui était anciennement un Dunkin Donuts, sera rénovée. (photo : Lindsay-Anne Prévost)

À lire également : Le spectacle Pain d’épice célèbre sa 580e représentation

Vos commentaires
loading...