Publicité

Être exposé aux côtés de grands maîtres

Culture
Les artistes sélectionnés seront exposés aux côtés de grands maîtres, tels que de Victor Vasarely, Guido Molinari et Claude Tousignant. (photo : Gracieuseté – L’Artothèque/Marc Gibert/adecom.ca)

L’Artothèque invite les citoyens à soumettre une oeuvre reliée à l’art optique, qui sera exposée aux côtés de grands maîtres pour le 375e de Montréal.

L’Artothèque lance un appel à tous les artistes en arts visuels, arts numériques, musique, art performatif ou installation, qui souhaitent participer à une exposition d’art optique qui se déroulera dans le cadre des festivités du 375e de Montréal.

« L’art optique est un courant qui est né de Victor Vasarely dans les années 1960. C’est donc un espèce de clin d’oeil qu’on fait ici aux 50 ans de l’Expo67. On va sortir des oeuvres de Victor Vasarely, Guido Molinari et Claude Tousignant de notre collection pour les exposer », raconte le directeur de l’Artohèque, Justin Maheu, qui est très impliqué dans le projet. Certaines seront exposées pour la toute première fois.

Ainsi, les oeuvres des artistes sélectionnés seront jumelées à celles des trois grands maîtres du courant le temps de l’exposition, qui se déroulera du 15 février au 25 mars 2017 sous la thématique du 375e de Montréal : « créer des ponts ».

« C’est un clin d’oeil pour faire le pont entre ce qu’il se faisait à l’époque où le courant a été popularisé et aujourd’hui ce qu’on entend par art optique », explique M. Maheu en précisant que cela permettra à certains artistes d’inscrire cette forme d’art dans les courants actuels.

Arts visuels

Les artistes en art performatif ou en musique sélectionnés offriront quant à eux leur performance les samedis 4 mars, 11 mars et 25 mars 2017.

À cet effet, L’Artothèque collabore également avec l’organisme à but non lucratif La Grande Chasse, qui crée des œuvres interactives ou immersives in situ alliant présence humaine et vidéo. Un faux cadre dans lequel il y aura une projection sera installé. Celui-ci va émettre des rayons qui vont interagir avec les passants.

« C’est un bel exemple de ce qui crée des ponts. Ça va être une oeuvre d’art optique, mais numérique puisqu’on est au temps d’aujourd’hui », précise Justin Maheu.

Les candidats qui désirent poser leur candidature ont jusqu’au 5 janvier 2017. Tous les détails se retrouvent sur le site web de l’Artothèque.

Vos commentaires
loading...