Publicité

« L’appartement » sous la douce voix de Ludovic Alarie

Culture
L'auteur-compositeur Ludovic Alarie sort son deuxième album : L'appartement. (photo : Gracieuseté — Caroline Desilets)
L’auteur-compositeur Ludovic Alarie sort son deuxième album : L’appartement. (photo : Gracieuseté — Caroline Desilets)

Du haut de ses 23 ans, l’auteur-compositeur Ludovic Alarie présente son deuxième album, L’appartement, qui se veut tout aussi mélodieux que le précédent.

L'album L'Appartement de Ludovic Alarie sortira le 27 janvier. (photo : Gracieuseté — Caroline Desilets)

L’album L’appartement de Ludovic Alarie sortira le 27 janvier. (photo : Gracieuseté — Caroline Desilets)

Après un premier album à son nom en 2014 qui lui a valu une nomination au prix Félix-Leclerc de la chanson et une collaboration avec Patrick Watson, Ludovic Alarie revient en force avec un deuxième album sous l’étiquette de Coyote Records.

À travers L’appartement, qui sera lancé le 31 janvier prochain au bar Le Ritz PDB situé aux abords de la Petite-Patrie et du Mile-End, le jeune homme vient brasser les souvenirs liés à un endroit… et à la musique.

Improvisation
« Le procédé a été différent du dernier album. Je suis arrivé en studio avec seulement les enchaînements d’accords. Je voulais vraiment créer les arrangements avec les musiciens et qu’on voit ce qu’il se passe ; que l’album soit ce qui ressort du studio et que les musiciens n’essaient pas de recréer des parties, mais plutôt de jouer ce qui leur vient en premier », explique Ludovic Alarie, qui a fait ses premières dents en étudiant la guitare classique à l’école Pierre-Laporte ainsi qu’à Vincent-d’Indy.

Pour son deuxième album, le chanteur poursuit sa route avec son indispensable partenaire de création, le réalisateur Warren C. Spicer (Plants and Animals). La choriste Adèle Trottier-Rivard partage également sa voix pour une seconde fois avec Ludovic Alarie, tout comme elle a su aussi bien le faire avec Louis-Jean Cormier par le passé.

Avec la place importante qu’occupe l’instrumental au sein de ce nouvel album, il allait de soit que la basse de Mishka Stein et que la batterie de Matthew Woodley allaient continuer de compléter la symbiose.

« Les paroles sont venues après la musique. J’avais tout l’album en instrumental et j’ai ensuite ajouté les paroles », précise l’auteur-compositeur, qui fait partie du groupe The Loodies depuis l’âge de 16 ans.

Mélancolie  
Ensemble et de façon mélodieuse, ils renouvellent les thèmes liés à la mélancolie et à la nostalgie — des sentiments auxquels le titre de l’album fait appel.

« Je le vois pour le sentiment d’un appartement dans lequel tu as vécu. Les souvenirs rattachés à ce moment-là, comment la personne était à cette époque, comment elle a évolué pendant cette période-là. Ça pouvait autant se rapporter à un album de musique », confie Ludovic Alarie.

Parions que la quatrième pièce de l’album, « Chanson pour Suzanne », qui se veut un clin d’oeil à Léonard Cohen, fera aussi brasser certaines émotions.

L’album L’appartement de Ludovic Alarie sortira le 27 janvier. Le lancement aura lieu le 31 janvier à 21 h au bar Le Ritz PDB, situé au 179, rue Jean-Talon Ouest. L’entrée est gratuite.

Vos commentaires
loading...