Publicité

Françoise David désignée Citoyenne émérite

Élus
Françoise David
Le maire de Rosemont-La Petite-Patrie a rendu hommage à l’ancienne députée de Gouin, Françoise David, lors du conseil d’arrondissement de février. (photo : Lindsay-Anne Prévost)

L’ancienne députée de Gouin, Françoise David, est désignée Citoyenne émérite par l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.

C’est dans une salle comble du conseil d’arrondissement de février que Mme David a reçu l’hommage pour ses actions qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la circonscription.

Parmi ses réalisations locales, on compte notamment le projet de loi 492 qui interdit l’éviction des aînés à faible revenu de leur logement et son soutien au théâtre de marionnettes L’Illusion ainsi qu’au Centre social et communautaire de La Petite-Patrie (6839, Drolet) afin que ceux-ci reçoivent une aide financière. Le poids politique de Mme David a également permis au Centre de la petite enfance (CPE) Au Petit Talon de conserver son programme pour enfants autistes.

Le maire de Rosemont-La Petite-Patrie, François William Croteau, a notamment qualifié l’ancienne députée de « grande dame du Québec » et de « grande combattante féministe et du développement social de Montréal et du Québec ».

« On peut imaginer facilement qu’après toutes mes prises de position et mes efforts à aider Nicolas Girard à te battre, nos relations n’allaient pas être simples. Et bien, il se produit tout le contraire », a raconté le maire, en faisant référence à l’époque où il aidait le député péquiste Nicolas Girard à gagner les élections provinciales de 2012 contre Mme David.

Au fil du temps, l’ancienne députée est devenue pour lui « une alliée, une partenaire, une collaboratrice et une confidente politique précieuses ».

Bonne volonté

DSC05437

Lors de l’hommage, Françoise David a signé le livre d’Or de l’arrondissement. (photo : Lindsay-Anne Prévost)

S’avouant « intimidée » et « touchée » par un « si bel hommage », Françoise David a relevé quelques dossiers sur lesquels elle a travaillé avec M. Croteau — tels que la spéculation immobilière dans l’arrondissement et les salons de massage érotique — par l’entremise de la table des élus.

« Ce ne sont pas des sujets faciles, mais quand on est avec des personnes de bonne volonté — au-delà de ligne partisane et de palier qu’on représente — on arrive à se comprendre et on apprend les un des autres », a-t-elle expliqué.

Avant de conclure, Françoise David a profité de l’occasion pour remercier sa famille ainsi que les citoyens de Rosemont-La Petite-Patrie pour leur apport bénéfique à son travail.

« Travailler ici, dans la circonscription, a été un vrai bonheur. Contribuer à faire avancer certains dossiers, certaines questions, me retrouver avec des gens, pouvoir discuter avec des citoyen(ne)s sur le trottoir et dans les cafés, c’est pour moi la partie la plus nourrissante du travail de député », a partagé Mme David avant de recevoir une médaille.

Période de questions

Celle-ci a quitté la salle afin de laisser place à la période de questions, où une quinzaine de citoyens se sont adressés aux élus concernant des préoccupations relatives à l’arrondissement.

Comme ce fût le cas par le passé, aucune question n’a concerné directement La Petite-Patrie.

À lire également : Françoise David : le bonheur dans Gouin

Vos commentaires
loading...