Publicité

Brassée à Isle de Garde

Économie, Vie de quartier
Isle de Garde
Les citoyens pourront très bientôt goûter aux bières brassées par la brasserie Isle de Garde, située au 1039, rue Beaubien Est. (photo : Gracieuseté – Lucas Harrison Rupnik)

L’Isle de Garde portera désormais le titre de broue-pub. La brasserie, située sur la rue Beaubien Est, donnera très bientôt naissance à trois bières brassées directement dans leurs locaux.

Le 3 juin prochain, les citoyens sont invités à visiter le système de brassage de l'Isle de Garde. La visite se tiendra entre 15 h et 17 h (photo : Lindsay-Anne Prévost)

Le 3 juin prochain, les citoyens sont invités à visiter exceptionnellement le système de brassage de l’Isle de Garde. La visite se tiendra entre 15h et 17h. (photo : Lindsay-Anne Prévost)

Les citoyens pourront déguster les trois premiers brassins d’ici trois semaines s’ils passent le test du brasseur. Les six propriétaires, qui se sont dotés de deux fermenteurs cylindro-coniques et de deux fermenteurs à cuves ouvertes en janvier dernier, sont désormais rendus à tester le produit. Parmi leurs crus, on pourra retrouver des bières ales d’inspiration américaine et anglaise, des lagers d’inspiration allemande et des bières belges de saison.

Les propriétaires ont également l’intention de se servir du sous-sol de la brasserie pour être en mesure d’utiliser des levures sauvages et offrir, éventuellement, d’autres types de bières.

« Pour l’instant, notre objectif est d’arriver à faire une bière qui respecte le plus possible notre interprétation de son style et non pas de réinventer la bière », précise Michael Ruel, l’un des six propriétaires d’Isle de Garde.

Rêve de longue date

Les propriétaires, qui ont en admiration les brasseries québécoises Dunham, Dieu du Ciel, Benelux et l’Amère à Boire pour leurs visions de la bière et de l’entrepreneuriat québécois, rêvaient de devenir un broue-pub avant même d’ouvrir les portes d’Isle de Garde.

« Nous sommes l’un des pubs du quartier depuis deux ans et demi. L’objectif maintenant est de devenir la brasserie du quartier, témoigne Michael Ruel. Si les gens veulent prendre une bière dans une brasserie de La Petite-Patrie, on veut qu’ils pensent à Isle de Garde au même titre que s’ils vont à Dunham, ils vont aller à la Brasserie Dunham. »

M. Ruel et ses collègues ont toutefois préféré ne pas sauter d’étapes pour être solides financièrement. Malgré tout, les dernières années n’auront pas été perdues. Tout en apprenant à mieux connaître leur clientèle, les fruits récoltés depuis leur naissance leur ont permis de se procurer les équipements les plus adaptés à leurs besoins et de se procurer un système qui va leur permettre d’offrir la meilleure qualité de bière possible.

« Ça nous a permis de savoir la quantité de boisson qui sort d’ici et donc combien de litres nous devons brasser pour toujours avoir une bière fraîche », explique le copropriétaire.

Collaboration

Depuis sa naissance, Isle de Garde a porté une quinzaine de bières à son nom. Celles-ci ont été brassées à la brasserie Loup Rouge située à Sorel-Tracy ou bien au complexe brassicole coopératif MaBrasserie, situé sur la rue Holt dans Rosemont-La Petite-Patrie. Au fil des ans, les propriétaires ont également cogné à la porte de différentes brasseries pour élargir leurs horizons sur le brassage de bière et solidifier leur expertise.

« Cela a permis à notre brasseur, Olivier, de connaître chaque système et manière de faire pour se forger sa propre philosophie », rend compte Michael Ruel.

Sous l’objectif de créer « au moins une bière embouteillée en collaboration par année », Isle de Garde privilégie également les partenariats avec d’autres brasseries. Avec Harricana et Vice & Versa, qui logent également dans Rosemont-La Petite-Patrie, ils ont donné naissance à la « 4749 – Bière de Route ». Les trois brasseries concernées la surnomme « la bière du quartier », car elle est inspirée du fait que chaque établissement est à une distance à pied l’un de l’autre.

Que ce soit sous forme de collaboration ou par le brassage de leur propre bière, Isle de Garde désire avant tout s’inspirer des villages anglais et allemands et créer un lien entre le brasseur, la brasserie, le produit brassé et les résidents de La Petite-Patrie.

Isle de Garde tiendra la troisième édition de sa braderie le 3 juin prochain à partir de 13h. Les citoyens sont invités à aller découvrir de nouveaux produits dans une ambiance festive.

Vos commentaires
loading...