Publicité

Des bouches d’égout créatives et amusantes

Vie de quartier
Amuse-Bouches
Les citoyens qui désirent créer des Amuse-Bouches de façon autonome doivent contacter l’organisme Scène Ouverte. (photo : Gracieuseté — Scène Ouverte/Capture d’écran du document informatif)

Les citoyens de Rosemont-La Petite-Patrie sont invités à transformer les bouches d’égout du quartier de façon amusante pour le 375e anniversaire de Montréal.

Le projet « les Amuse-Bouches » est organisé par Scène Ouverte, un organisme culturel du quartier situé sur la rue Lafond, en collaboration avec la Ville de Montréal. Dès le mois de mai et jusqu’au mois d’octobre, les citoyens sont invités à s’approprier l’espace public de façon créative et artistique.

« Ces “ponts” souterrains et gigantesques inspirent la face cachée d’une cité. En donnant à ces objets usuels un sens nouveau, en les mettant en scène, en les révélant, nous souhaitons sensibiliser les gens à ce qui les entoure et à la place qu’ils occupent dans leur environnement », peut-on lire dans un document qui détaille le projet.

375 Amuse-Bouches

Puisque le projet se déroule dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, Scène Ouverte espère arriver à décorer au moins 375 bouches d’égout afin de suivre la thématique des célébrations. Également, 30 à 45 oeuvres seront créées par une quinzaine d’artistes professionnels sur les artères de l’arrondissement les plus fréquentées.

En plus d’amuser les passants, les bouches d’égout décorées feront office de scène aux artistes de Scène Ouverte, qui se joindront à diverses fêtes de quartier durant l’été pour des prestations de 375 secondes.

La directrice artistique et coordonnatrice des Amuse-Bouches, Marie-Paule Rozon, parle notamment d’intégrer le projet à la Fête de la famille le 27 mai prochain au parc Lafond et à la vente-trottoir de la rue Masson qui se tiendra au mois d’août.

Démarche 

Pour mettre sur pied le projet, Scène Ouverte travaillera en collaboration avec différents organismes et comités du quartier (groupes communautaires, écoles, camps de jour, comités de ruelle verte). Ces derniers agiront comme « agents de liaison avec leur milieu » et chacun sera chargé de « mobiliser ses participants, identifier les bouches d’égout à décorer, coordonner le processus de création avec leur milieu en collaboration avec l’équipe des Amuse-Bouches. »

Selon Marie-Paule Rozon, plusieurs organismes et comités ont déjà confirmé leur participation au projet. Il est toutefois impossible de savoir combien, puisque celui-ci vient tout juste d’être mis sur pied.

Bien que les organisateurs souhaitent que les citoyens participants puissent être en lien avec un comité ou un organisme ressource, ils ne ferment pas la porte aux citoyens qui désirent participer au projet de façon indépendante. Ceux-ci doivent toutefois demander l’autorisation à Scène Ouverte pour le faire.

Les participants intéressés recevront un « guide pratique » rassemblant les indications concernant la réalisation des œuvres sur les trottoirs et dans les ruelles et un ensemble de peinture. Les oeuvres créées par les différents comités seront répertoriées sur une carte interactive, qui sera éventuellement disponible en ligne.

Séance d’information

Les personnes ressources qui désirent se joindre aux Amuse-Bouches sont invitées à assister à la séance d’information qui se tiendra le 14 mars prochain à La Place, le chalet du parc Montcalm, situé au 6855, avenue Papineau.

Les cinq projets qui ont été acceptés à l’arrondissement dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal seront présentés le 6 mai prochain au parc Molson.

En guise de soutien, ceux-ci ont reçu une contribution financière de 167 000 $ à même les crédits de la Société des célébrations du 375e.

 

 

Vos commentaires
loading...