Publicité

Un autre remue-méninges sur le Viaduc 375

Vie de quartier
charrette interdisciplinaire
Le Viaduc Van Horne subira sa transformation temporaire sur les deux voies du côté sud, du 2 au 8 octobre 2017. (photo : tirée de la page Facebook Viaduc 375)

Une charrette interdisciplinaire se tiendra sur deux jours pour penser la conception de l’aménagement du Viaduc 375 selon les recommandations des citoyens.

Les citoyens sont invités à se présenter le vendredi 31 mars et le samedi 1er avril prochain dans le local 106 de Temps-Libre Mile-End, situé au 5605, avenue de Gaspé, pour conceptualiser les aménagements temporaires du Viaduc 375 « sous le principe d’urbanisme tactique (simple, modulable, faible coût, réutilisable) qui répondent aux recommandations et aux enjeux prioritaires ciblés par les citoyens ».

Le mot « charrette » fait référence à un terme utilisé en design, en architecture et en urbanisme et fait appel à une démarche de conception concentrée dans le temps. Elle vise très souvent à fournir des solutions à une problématique proposée.

Conception multidisciplinaire

« La raison pour laquelle on veut faire une charrette, c’est qu’on veut vraiment avoir une démarche de conception et mettre de l’avant une démarche de design même si notre projet est temporaire, explique Mikael St -Pierre, directeur adjoint et urbaniste à l’Écoquartier de Rosemont-La Petite-Patrie (SODER). On veut proposer des aménagements expérimentaux qui vont répondre à un problème. Dans ce cas-ci, c’est que le Viaduc Van Horne, tel qu’il est conçu, est beaucoup trop large et beaucoup trop difficile à traverser pour les cyclistes et les piétons. »

Pour se faire, il exposera les conclusions de la séance d’idéation du 1er mars dernier à des concepteurs de l’Association du design urbain du Québec (ADUQ) afin que ceux-ci proposent des solutions à l’aménagement du Viaduc 375.

Les citoyens ne possédant pas d’expertise dans le domaine du design sont également invités à se joindre à l’événement afin de pouvoir créer des équipes multidisciplinaires et de répondre à l’objectif de favoriser la participation citoyenne.

« Ça va être moins axé sur la discussion que la dernière rencontre, car on va vraiment entrer dans une phase de conception, mais la participation citoyenne va être nécessaire », affirme Mikael St -Pierre.

La première journée se déroulera sous la forme d’un 5@7 pour créer des équipes tandis que la deuxième journée est réservée à l’idéalisation de l’aménagement. La charrette du 1er avril se déroulera de 9 h à 18 h. Les citoyens ne pouvant pas se présenter pour la formation d’équipes sont tout de même invités à se joindre à l’événement du lendemain.

Troisième phase

Une fois la charrette interdisciplinaire terminée, les organisateurs du Viaduc 375 entreront dans la troisième phase de l’aménagement, axée sur la fabrication.

« On va prendre les solutions proposées par les différents concepteurs et on va les amener dans une troisième phase avec des gens d’un groupe nommé Bellastock, qui travaillent dans la fabrication expérimentale. Avec eux, on va essayer de construire ce qui est proposé par les designers, qui découlent de l’expérience des usagers qu’on a rencontrés le 1er mars dernier », explique Mikael St -Pierre.

La charrette interdisciplinaire est organisée par Viaduc 375, SODER, MME, ADUQ, en collaboration avec Manitoba, Toits Vertige, Bellastock, Ruelle Verte et Pop Montréal.

Vos commentaires
loading...